Le Portrait
d'Ines de la
Fressange

Ines de la Fressange est l’icône et le symbole du style Parisien, elle est une figure de la Mode Française et fait partie des femmes les plus célèbres en France.

Ines de la Fressange incarne une forme de luxe joyeux, une élégance naturelle et un chic décontracté que le monde entier a baptisé « effortless chic » .


Modèle à 17 ans, elle rentre rapidement dans la catégorie des mannequins les plus talentueuses et célèbres au monde, en défilant sur les podiums internationaux pour les plus grandes Maisons françaises telles que Christian Dior, Jean-Paul Gaultier, Yves Saint Laurent et bien d’autres. 

Muse de Karl Lagerfeld, elle est choisie comme ambassadrice de la Maison Chanel et est le premier mannequin à signer un contrat exclusif avec une marque de luxe. Véritable icône Française, elle fut retenue comme visage de Marianne, symbole de la République Française, et a sa statue au Musée Grévin à Paris.

Ines a partagé ses secrets dans son livre, “La Parisienne” (“Parisian Chic” en anglais), qui a connu un immense succès planétaire, publié en 17 langues et sans cesse réédité il a déjà été vendu à plus d'un million d’exemplaires dans le monde. 
Ines inspire et dirige aujourd’hui la création de la marque Ines de la Fressange Paris, qui propose aux femmes du monde entier la possibilité d’accéder au meilleur du style Parisien

ines-de-la-fressange-paris-le-chic-parisien-selon-ines-de-la-fressange-decouvrez-l-39-univers-de-la-parisienne-son-style-son-art-de-vivre-retrouvez-les-collections-de-pret-a-porter-souliers-maroquinerie-bijoux-accessoires

Créer est le plus
beau des metiers

ines-de-la-fressange-paris-le-chic-parisien-selon-ines-de-la-fressange-decouvrez-l-39-univers-de-la-parisienne-son-style-son-art-de-vivre-retrouvez-les-collections-de-pret-a-porter-souliers-maroquinerie-bijoux-accessoires

Comment décririez-vous votre parcours dans la mode ? 

Varié! J’ai eu plusieurs rôles très différents : mannequin, rédactrice, conseillère, directrice de communication et surtout styliste qui est mon occupation favorite. Créer est le plus beau des métiers.

Quel est le plus beau souvenir de votre carrière ?(Rencontre, anecdote…) 

Les souvenirs sont nombreux, les meilleurs sont ceux de rencontres avec des personnes qui sont souvent devenues des amies par la suite : Paolo Roversi, Naoki Takizawa, Karl Lagerfeld… Mais je me souviens d’un défilé pour ma marque avec des mannequins allant de 7 ans à 89 ans qui était particulièrement chaleureux et gai, fait pourtant avec les moyens du bord.

Pouvez-vous décrire votre style en quelques
mots ? 

Un sac à main qui coûte plus cher que toute la tenue réunie ! (rires) Un jean blanc, un pull bleu marine et de beaux accessoires. Des vêtements piqués aux hommes qui deviennent très féminins. Une simplicité un peu étudiée. Des vêtements nouveaux qui semblent intemporels. Des habits luxueux mais pas ostentatoires.

Votre philosophie
de vie ? 

Faisons la liste de ce qui va plutôt que de ce qui est contrariant. Après la pluie le beau temps mais la pluie ce n’est pas si grave. Tâchons de trouver un avantage à chaque tache.

J’aime les rues
de Paris

ines-de-la-fressange-paris-le-chic-parisien-selon-ines-de-la-fressange-decouvrez-l-39-univers-de-la-parisienne-son-style-son-art-de-vivre-retrouvez-les-collections-de-pret-a-porter-souliers-maroquinerie-bijoux-accessoires

Pouvez-vous décrire la marque en quelques mots ? 

Une marque amie qui trouve des aides et des solutions pour les femmes; Un désir d’honnêteté autant pour le style que pour la qualité et les prix. Une maison fiable qui pourtant veut réserver des surprises. Un désir d’apporter de la joie. Un côté raisonnable mais en évitant l’ennui. Pour une femme qui assume sa frivolité mais n’est pas légère. Un souhait d’être dans la tendance sans pour autant devenir des fashion victimes.

À qui s’adressent
les vêtements Ines de la Fressange
Paris ? 

Une personne qui fuit le consumérisme, souhaite avoir peu mais bien. Une femme qui désire venir s’acheter un manteau et offrir en même temps au même endroit une robe pour sa petite fille. Une femme qui doit s’habiller d’une certaine façon pour travailler mais ne veut pas avoir l’air sinistre. Une fille jeune qui a besoin d’une veste ou de pantalons bien coupés pour des occasions spéciales mais veut les remettre dans toutes sortes de moments. Une femme qui continue à être curieuse, veut garder son style mais est prête à quelques modifications. Une femme qui conserve ses vêtements et souhaite qu’ils vieillissent aussi bien qu’elle. Une personne qui veut faire un cadeau en trouvant aussi bien une bougie parfumée, un vase, de la petite maroquinerie ou une paire de lunettes.

Quelle est votre définition de la Parisienne ? 

Il paraît qu’il y a un livre top à ce sujet !(rires) En synthèse c’est un état d’esprit plus qu’une mention d’état civil. C’est une femme qui se soucie de son apparence et sait mélanger allègrement le nouveau et l’ancien, le luxueux et le plus sport, veut avoir du style plus que d’être à la mode mais reste vigilante sur ce qui se fait dans son époque.

ines-de-la-fressange-paris-le-chic-parisien-selon-ines-de-la-fressange-decouvrez-l-39-univers-de-la-parisienne-son-style-son-art-de-vivre-retrouvez-les-collections-de-pret-a-porter-souliers-maroquinerie-bijoux-accessoires

Le Paris d’Ines 

Votre
promenade préférée ? 

J’aime les rues de Saint-Germain des Près où il est facile d’imaginer comme c’était au XVIIIème siècle comme à l’époque de Juliette Gréco. Les rues Férou, Servandoni ou de Tournon sont magnifiques et intactes. 

Le meilleur quartier pour le shopping ? 

Ca tombe bien: j’aime aussi la rive gauche avec des boutiques comme celle d’Isabelle Marant ou Marie-Hélène de Taillac et aussi l’incontournable Bon Marché. Je vais aussi chez Kerstin Adolphson ou 45RPM qui ne sont pas loin de ma boutique rue de Grenelle.

Rive gauche ou rive droite ? 

La rive gauche est historiquement moins conventionnelle mais j’aime énormément les jardins du Palais Royal et le Marais rive droite.

Le meilleur moment de l’année à Paris ? 

Septembre est gai, il reste un air de vacances, il fait encore beau, on peut garder son panier et ses sandales mais je conseillerai plutôt aux touristes le mois de Juin pour traîner aux terrasses des bistrots et se perdre dans les rues.

Si Paris était une œuvre ? 
(Un livre, un tableau, une chanson ou un film) 

Cela serait un collage car être dans le faubourg Saint-Honoré ou à Belleville n’a aucun rapport et c’est la richesse de la ville: sa variété. Imaginons donc une peinture de Basquiat avec un peu de Bonnard et de Jean-Baptiste Sécheret dans un film de Renoir décrit par Françoise Sagan en collaboration avec Maupassant et Balzac ! (rires)

ines-de-la-fressange-paris-le-chic-parisien-selon-ines-de-la-fressange-decouvrez-l-39-univers-de-la-parisienne-son-style-son-art-de-vivre-retrouvez-les-collections-de-pret-a-porter-souliers-maroquinerie-bijoux-accessoires ines-de-la-fressange-paris-le-chic-parisien-selon-ines-de-la-fressange-decouvrez-l-39-univers-de-la-parisienne-son-style-son-art-de-vivre-retrouvez-les-collections-de-pret-a-porter-souliers-maroquinerie-bijoux-accessoires ines-de-la-fressange-paris-le-chic-parisien-selon-ines-de-la-fressange-decouvrez-l-39-univers-de-la-parisienne-son-style-son-art-de-vivre-retrouvez-les-collections-de-pret-a-porter-souliers-maroquinerie-bijoux-accessoires